Consultations à Lausanne et par visio-consultation

Bonjour, et bienvenue sur mon site dédié à l’approche centrée solution

Selon les principes de la thérapie centrée solution, quels que soient les problèmes du passé, on peut généralement aller directement vers les solutions, sans s’attarder sur des explications. De plus, le client possède en fait lui-même déjà les solutions, qu’il s’agit de découvrir en posant les bonnes questions, puis d’amplifier par l’encouragement.

Il s’agit d’un courant innovateur des thérapies brèves et de l’hypnose ericksonienne, dont le principe est de mettre l’accent sur ce que l’on peut changer, améliorer, sur les solutions plutôt que sur les problèmes.

Bien que l’approche de la thérapie brève centrée sur les solutions respecte le passé de chaque client et ce qui l’a amené à ce stade, elle met l’accent sur ce que le client veut. Les thérapeutes centrés solution aident leurs clients à construire une vision concrète de leur avenir souhaité. En se focalisant sur cet avenir et en travaillant pour le construire, les problèmes et le passé deviennent moins lourds et plus faciles à gérer. Cette approche postule aussi qu’aucun problème n’arrive tout le temps. Il y a souvent des moments, même s’ils peuvent être très brefs, où le problème est absent ou juste un peu moins présent. Le thérapeute centré solution estime que ces moments sont porteurs de réponses précieuses et examine ce qui est différent en ces occasions. Le thérapeute va se focaliser sur ces petits succès et sur tous les progrès du client qui émergent au cours des entretiens (les réussites sont souvent imperceptibles pour un client « noyé sous ses problèmes »). En attirant l’attention des clients sur leurs réussites, leurs compétences, tout « ce qui marche », le thérapeute les aide à se diriger vers l’avenir souhaité qu’ils ont identifié.

Vous êtes intéressé(e) par :

Votre formatrice / thérapeute


Passionnée par l’approche centrée solution, une approche dont elle est littéralement tombée amoureuse en 2008, elle ne cesse de se poser des questions sur la meilleure façon d’aider les personnes ayant dû faire face à un passé difficile, à l’adversité, à la violence.
Elle est thérapeute (agréée ASCA) et coach depuis 2008 (Lausanne et Genève) ainsi que formatrice depuis 2017.

Ursula Sila-Gasser

7 raisons d'utiliser l'approche centrée solution

  • Respect, éthique, non-violence, non-jugement

    En thérapie centrée solution, le respect est un principe primordial et incontournable : je mets un soin très particulier à considérer que chaque personne est unique, et à éviter tout à-priori, étiquette, préjugé. La position du non-jugement est essentielle aussi.

  • Ecoute

    Tout bon thérapeute se targue d’avoir une bonne écoute, mais pour le thérapeute « centré solution », l’écoute attentive est poussée à son extrême, puisque je veille à garder la position de « non-savoir » : je pars du principe que je ne peux pas savoir ce que vit la personne qui vient me consulter, et même si j’ai des suppositions, je dois les vérifier en posant des questions. Toute personnes qui vient consulter connaît mieux sa vie que le thérapeute !

  • Motivation

    Parler de problèmes a parfois un effet décourageant, de sorte que le client ne fait plus rien. En thérapie centrée solution, le thérapeute aide le patient à développer une vision claire et réaliste de la vie qu’il souhaite vivre. La vision d’un avenir meilleur est motivante, et incite à agir. En effet, des études en neurosciences ont montré que lors d’un état de stress, le cerveau a de la peine à apprendre et à évoluer, car les neurones n’arrivent pas à former de nouvelles connexions, alors que l’approche centrée solution permet de créer un état propice aux changements.

  • Rationalité

    Aux Etats-Unis, l’approche centrée sur les solutions est considérée comme une méthode « basée sur des preuves ». Son efficacité à long terme a été prouvée par plus de 32 études* ayant fourni des résultats positifs dans 65 à 83% des cas. Certaines de ces études ont été réalisées sur plusieurs années, et montrent que dans plus de 75% des cas, le client est satisfait.

    *http://rsw.sagepub.com/content/early/2013/01/22/1049731512470859

  • Réalisme

    La vision de l’avenir n’est pas un rêve irréaliste et se laisser berner par des contes de fées illusoires est donc forcément très décourageant à un moment ou à un autre si le client se rend compte qu’il n’y arrivera jamais ! Notre travail doit tenir compte de la marge du possible. Je dois donc oser des questions réalistes sur les éventuels obstacles que pourrait rencontrer mon client, les difficultés, et la façon d’y faire face. De plus, personne n’est une île perdue au milieu du Pacifique, mais nous vivons en relation avec d’autres personnes : famille, amis, collègues de travail, voisins par exemple. Je vous poserai donc des questions au sujet de l’entourage aussi.

  • Mise en évidence des ressources et qualités

    Je passe beaucoup de temps à aider mes clients à se rendre compte de leurs ressources, de leurs capacités, de ce qu’ils ont déjà accompli pour avancer dans la bonne direction. C’est souvent un moment agréable de surprise pour les clients, car une personne qui souffre sous le poids de ses problèmes a tendance à voir les choses en noir. La recherche des ressources permet souvent au patient de se rendre compte de ce qu’il a déjà réussi, et l’aide à découvrir qu’il a des capacités ! Cette démarche est elle aussi motivante pour le client, et l’aide à progresser.

  • Cohérence

    Un thérapeute centré solution tient à éviter de tourner en rond et doit aider à garder le cap et à mesurer les progrès accomplis! Cela se fait régulièrement, souvent à l’aide d’échelle numériques.

Vous désirez savoir si vos parents ont/ont eu des comportements toxiques ? Découvrez le test en ligne.